Le Plateau Croix Rousse  Gîte, meublé de tourisme, hébergement d'affaires, location saisonnière et temporaire. 
En ce moment ou bientôt à Lyon :         
lyon cultureonlylyonLumière 2014
Visite
Conditions et Tarifs
Adresses recommandées
Ne pas manquer
Accès
Contacts
Mes adressesPartenaires
ukus
diapo lyon
leplateaucroixrousse.com 22 Rue de Belfort, F-69004 LYON  GPS : Lat  45°778982 - Lon 4°834730
Tél : +336 22 08 13 29              E-mail : leplateau69004@free.fr

sejour
cuisine
chambre
sdb
balcon
Agréable appartement type T2 de 53m², une chambre, pour 1 à 4 personnes, au troisième étage d'un immeuble avec ascenseur et jardin intérieur.
Complètement meublé et équipé, situé dans le quartier de La Croix Rousse, à proximité immédiate du Centre Ville. (Visitez l'appartement)
Vous cherchez un hébergement à Lyon pour une durée de trois jours à trois mois ?
Vous voyagez en touriste ou pour affaires ?
La Croix Rousse est le quartier historique des Canuts(1), c'est aujourd'hui un endroit très agréable, vivant, actif avec des restaurants, bars, boutiques, marchés, lieux culturels, etc...
On peut se rendre dans le centre à pieds en quinze minutes environ, le trajet par "Les Pentes" est une promenade agréable et pleine de découvertes. Le Métro, sur la Place de La Croix Rousse vous conduira en deux stations directement à l'Hôtel de Ville avec des possibilités de correspondances dans toutes les directions.
Accueil personnalisé par le(s) propriétaire(s), services, ménage, accès Internet.

Merci de votre visite, n'oubliez pas de consulter les autres pages de ce site pour plus d'informations.
Annick & Georges Vallier.
Tél : +336 22 08 13 29
E-mail : leplateau69004@free.fr


troiscles
paypal
rhone tourisme
(1) "Canut" : à Lyon, ouvrier tisseur de soie au XIX ème siècle. Les ateliers des Canuts occupaient alors une grande partie de La Croix Rousse qui était appelée "La colline qui travaille" par opposition à Fourvière qui était "La colline qui prie" Les Canuts se révoltèrent par deux fois à cause de leur condition misérable, révoltes sévèrement réprimées en 1831 et 1834.

                                     Page & photos©georgesvallier